Portrait

Accompagnatrice socioprofessionnelle

Le rôle de l’accompagnatrice  socioprofessionnelle

Au sein de l’entreprise d’insertion par le travail indépendant, l’accompagnatrice socioprofessionnelle (ASP) se veut être l’interlocutrice privilégiée des entrepreneurs pour tous les projets de développement de l’entreprise.

Au cours d’entretiens individuels, l’ASP détecte les besoins pour la montée en compétences des entrepreneurs, organise et déploie des actions de formation internes, sur des thématiques liées à l’organisation de l’activité indépendante (gérer son temps, anticiper et organiser son emploi du temps), à l’adaptation de la posture du chef d’entreprise à travers sa communication (orale, publicitaire, sur les réseaux sociaux, etc.), à la gestion administrative (comment et quoi déclarer à l’URSSAF, à Pôle Emploi ou encore à la CAF dans le cadre du RSA) et commerciale (établir un devis, facturer sa prestation, négocier avec des fournisseurs, etc.).

Si besoin, l’ASP peut orienter l’entrepreneur vers des acteurs de la formation, pour renouveler ou acquérir des habilitations, une certification ou encore une qualification.
L’ASP est également une ressource qui peut épauler et orienter l’entrepreneur vers les partenaires du territoire pour des questions d’ordre personnelles et/ou sociales :problématique de santé, difficultés liées au logement, à la mobilité, à la parentalité, aux savoirs de base, aux savoirs numériques.
En somme, l’ASP accompagne l’entrepreneur tout au long de son parcours, afin de l’aider à verticaliser son entreprise, en travaillant sur les freins éventuels, mais aussi en renforçant sa posture et en valorisant ses atouts pour qu’à l’issue des 24 mois de parcours d’insertion, il se sente assez solide pour envisager son avenir.

Share This